Les microcontrôleurs

 

 

Les montages électroniques dont la fonction est d’ automatiser certaines actions sont maintenant remplacés la plupart du temps par des microcontrôleurs .

 

On en trouve dans presque tout les appareils automatiques : machines à laver , thermostats , jeux de lumière , appareils pour musiciens , appareils ménagers …..

 

Ces circuits intégrés contiennent tout les éléments pour créer un automatisme : un processeur , des entrées , des sorties et de la mémoire qui est reprogrammable .

 

Il est très fréquent que les pattes soient choisies par programmation pour être des entrées ou des sorties et déterminer leur fonction .

 

Les entrées peuvent être analogiques ( 0v à 5 v ) ou numériques ( tout ou rien ) et les sorties analogiques , numériques ou en courant haché proportionnel ( PWM ) .

 

Certaines entrées ou sorties servent pour une communication série . Le fonctionnement est obtenu par programmation du circuit intégré en langage machine .

 

Selon le microcontrôleur et le choix du fabricant , il se programme dans un langage plus simple que le langage machine , puis traduit avant envoi dans la puce .

 

Les plus simples se programment en BASIC mais le plus courant est le LANGAGE C . De toute façon c’ est de la programmation  , donc pas accessible à tout le monde .

 

Le grand avantage de la programmation et que le câblage est beaucoup plus simple . A part les entrées et les sorties , toutes les fonctions sont internes au microcontrôleur .

  

 

< A gauche se trouve un exemple de petit microcontrôleur . C’ est un montage d’ initiation .

 

Sur le circuit imprimé sont présent quelques éléments permettant  de faire des essais .

 

En entrée : un bouton poussoir et une cellule photo électrique ( photo résistance ) .

 

En sortie : trois LEDS qui se suffisent de 10 ou 20 milli ampères ( des diodes lumineuses ) .

 

Sur celui-ci la programmation se fait en langage BASIC qui est accessible si on comprend l’ anglais .

 

La communication série s’ établit par la prise jack et se branche sur une prise série d’ ordinateur .

 

                                                                                            A droite se trouve le circuit devenu un standard . >

 

  

Sur les entrées on peut connecter des contacts , des potentiomètres , des cellules photoélectriques , des thermistances , des détecteurs divers et variés ………

 

 Sur les sorties on peut connecter des afficheurs , des leds et , en les relayant en puissance : des relais , des moteurs , des voyants , des haut parleurs …….

 

Les plus petits microcontrôleurs ont seulement huit pattes et pourtant ils peuvent être la base d’ un montage électronique assez sophistiqué .

 

Pour les électroniciens , à la maison ou à l’ école , des montages sur circuit imprimé comprenant les éléments de base pour faire fonctionner le microcontrôleur existent .

 

Un des formats proposé par une entreprise italienne est même devenu un standard et on trouve des extensions qui viennent se brancher sur la carte de base .

 

Le module peut alors commander et communiquer avec plein de standards : USB , blue tooth , réseau , moteurs pas à pas , communication radio , écrans tactiles …….