Les Microphones

 

 

Le son est une vibration mécanique transmise par l’air jusqu’à la membrane d’un microphone . Les  fréquences audibles par l’oreille varient entre 20 Hz et 20.000 Hz .

 

Les sons sont des oscillations qui ont une période ( durée ) déterminée , la chose qui les caractérise est une fréquence exprimée en Hertz ( Hz ) .

 

Sur le plan technique il y a deux types de microphones . Le micro dynamique est constitué d’une bobine de fil fixée à une membrane et qui baigne dans un champ magnétique .

 

Le micro à électret est constitué de deux fines membranes soumises à une tension élevée . La version professionnelle s’appelle micro à condensateur .

   

Le micro dynamique est autonome . Le micro à électret contient un circuit électronique qui adapte les caractéristiques pour obtenir celles d’un micro dynamique .   

        

Micro

dynamique

 

Pas d’alimentation

 

Insaturable ( bon > batterie )

 

Capte les ronflements

 

Ne souffle pas

 

Membrane peu légère

Micro

électret

 

Alimentation pile ou fantôme

 

Electronique saturable

 

Insensible au magnétisme

 

Circuit électronique = souffle

 

Membrane très légère

   

Sur le plan utilisation il y a deux types de microphones . Les micros cardioîdes ( directifs ) captent le son devant eux . Les micros omnidirectionnels captent tout autour .

 

Le gros problème avec les micros cardioîdes est qu’ils captent moins les sons graves de loin mais les exagèrent en prise de son de près ( par exemple le chant ) .

     

Par contre avec deux microphones cardioîdes identiques on peut réaliser une prise de son stéréophonique . On les place alors ensemble avec un angle de 90 degrés .

   

Le meilleur résultat pour le respect de la courbe de réponse est d’utiliser deux micros omnidirectionnels  ( ou mieux encore de mesure ) mais espacés l’un de l’autre .

      

    

  

  

  

  

  

  

  

  

   

  

        1             2               3            4

 

1 : Micro de chant dynamique 

  

 

2 : Micro de prise de son à électret

 

  

3 : Micro professionnel à condensateur

 

  

 4 : Micro de mesure à électret

   

La plupart des microphones courants sont destinés à capter le chant  et sont adaptés à cette fonction . Il ont une courbe de réponse très particulière qui ne convient pas

 

du tout pour faire une prise de son ou un enregistrement .  Leur défaut principal est d’exagérer beaucoup certaines fréquences aigues .  

  

On les reconnaît au fait qu’ils sont équipés d’une grosse boule grillagée destinée à éviter de capter tous les bruits qui seraient causés par la prononciation .

 

Un type de microphone est destiné à faire des mesures . Il est omnidirectionnel et a une courbe de réponse pratiquement plate . C’est le seul dans ce cas .

 

Le branchement idéal pour un microphone est appelé symétrique . On utilise un fil blindé à deux fils internes . De ce fait on élimine

 

le ronflement et on peut utiliser de longs fils . Ce branchement permet aussi d’alimenter le microphone par le même fil  ( pas un jack ) .

  

On appelle cette possibilité l’alimentation fantôme . Elle est en général de 48 volts . La prise est un grosse prise à trois plots ( XLR ) .

  

Il faut bien entendu arrêter l’ alimentation fantôme quand on utilise un microphone ou une boîte de direct qui ne l’ utilisent pas .