Théorie informatique

 

 

Le système de représentation utilisé en numérique ( et donc l’ informatique ) est appelé : la numération binaire . En binaire il n’ y a que deux chiffres : le zéro et le un .

 

Ce choix vient du fait que pour des systèmes automatiques simples , on peut facilement représenter l’ état d’ un élément d’ une machine : bouton , vérin , moteur , relais …….

 

Ce raisonnement est bien entendu valable pour des éléments à deux états possibles , qu’ on appelle «  tout ou rien »  . 0 = rien ,  état de repos , 1 = détection , action .

   

Par exemple une ampoule éteinte est à l’ état 0, allumée elle est à l’ état 1 .  Un bouton poussoir au repos est à l’ état 0 , si on appuie il est à l’ état 1 .

 

Cela permet aussi en informatique de s’ affranchir des parasites de toutes sortes . Comme il n’ y a que 0 volt ou  5 volts , les signaux sont plus stables . 

 

On a utilisé la représentation de l’ état des composants électriques par des 0 et des 1 , ainsi que l’ algèbre , bien avant la généralisation de l’ informatique .

 

On peut faire les mêmes calculs en binaire qu’ en décimal mais c’ est déroutant au début , par exemple 1 + 1 = 10 ( 1 + 1 = 2 ) ou 11 +1 = 100 ( 3 + 1 = 4 ).

  

L’ élément de base ( à 0 ou 1 ) est appelé « BIT » ( binary digit ), la plupart du temps on utilise comme base l’ «  OCTET » qui est un groupe de huit bits .

 

Par exemple sur un Disque Compact Audio les sons sont codés sur deux octets  soit 16 bits . On mesure les mémoires en Méga Octets ( 1.000.000 O ) .

 

Le microprocesseur qui est la partie principale d’ un ordinateur ne peut en fait qu’ effectuer des traitements sur des valeurs définies par des 0 et des 1 .

 

Ce sont les techniciens qui doivent rendre possible le dialogue entre la machine et tout ce qui l’ entoure , et bien entendu  un utilisateur humain .

 

C’ est parfois difficile d’ imaginer qu’ en informatique tout est codé par des suites de 0 et de 1 : un caractère d’ imprimerie , un son , une image , une vidéo ………..

 

 La plupart des éléments internes à un système numérique dialoguent entre eux par des BUS qui sont des connections en parallèle pour transmettre plusieurs bits ensemble .

 

 Pour pouvoir faire fonctionner les ordinateurs actuels , il faut traiter des millions d’ information par seconde puisque qu’elles sont très simples à leur origine .

  

Les premiers ordinateurs ont été conçus pendant la deuxième guerre mondiale . Il occupaient le volume d’ une grande pièce et fonctionnaient avec des milliers de tubes

 

à vide puisque les transistors n’ existaient pas encore . Leurs possibilités techniques étaient très faibles et ils consommaient énormément de courant électrique .